Octobre rose, héroïnes de dessins animés et autres histoires de moustache ….

Un peu énigmatique ce titre mais j’avais envie aujourd’hui de vous parler de différentes choses qui n’ont rien à voir entre elles … Quoi que !

Octobre rose est fini et le bilan est finalement assez positif car contrairement aux dernières années, il n’a pas été le mois pendant lequel pouvoirs publics, institutions et journalistes ont fait l’apologie du dépistage. Point ou pas de débats stériles, point de controverse, on a parlé des malades, de leur vie, de leur ressenti et même des hommes qui, on l’oublie souvent, représentent 1% des diagnostics de cancers du sein.

Bien sûr on a vendu à foison des produits roses, des monuments se sont parés de la couleur de notre fameux ruban devant des passants surpris, on a célébré les survivantes en oubliant un peu celles qui perdent la bataille mais globalement réjouissons nous et espérons que certains messages soient passés.

Mais le cancer du sein pour nous ce n’est pas seulement un mois dans l’année et il est dommage de limiter la sensibilisation et la mobilisation à ce début d’automne aux couleurs d’été indien. C’est ce qu’a pensé un illustrateur italien Alexsandro Palombo, en détournant les images de nos héroïnes de dessins animés pour alerter sur les ravages de la mastectomie.

Ariel, Cendrillon, Jasmine mais aussi Betty Boop et Marge Simpsons …. sont représentées avec des cicatrices de mastectomie, un ruban rose, les doigts formant le V de la victoire. Il veut par ce biais sensibiliser les jeunes femmes de plus en plus concernées par le cancer du sein.

Capture d’écran 2014-11-04 à 18.09.35

Je ne suis pas persuadée que ces images auront l’effet escompté auprès des femmes ciblées qui ont surement cessé de regarder ces dessins animés. En revanche quel impact cela aura-t-il sur les enfants, les petites filles qui rêvent tous les jours devant ces jolies princesses ? Sans autre explication, ces représentations peuvent les interpeller, les surprendre voire les choquer …. Comme la Barbie chauve dont je vous avais parlé il y a quelques temps dans un billet (à lire ici), je me demande si le cancer et plus particulièrement l’ablation d’un ou deux seins a sa place dans l’imaginaire de nos petits. Il faudrait que ce soit l’occasion pour les mamans et pas seulement celles touchées, de parler de la maladie, sans tabou, sans retenu…. Mais le feront-elles ? Je n’en suis pas si sure…. Qu’en pensez-vous

Pour terminer ce post, je voudrais vous parler de novembre qui est, on le sait moins le mois de sensibilisation au cancer de la prostate. Baptisé Movember, il s’agit pour nos hommes d’afficher leur soutien aux malades en faisant pousser leur moustache durant tout le mois. Les filles de Rose magazine ont décidé d’afficher leur soutien en se photographiant avec une moustache rose et de poster ces selfies sur Facebook. Alors vous jouez le jeu les filles ?

IMG_1294_1

Finalement j’ai trouvé le rapport entre toutes ces infos ! Il se nomme solidarité ! Entre hommes et femmes, entre générations, entre malades, entre patients et bien-portants … Jolie chute n’est-ce pas ?

Catherine Cerisey