Florence Cestac, soixantenaire, ménopausée et héroïque !

Capture d’écran 2013-05-28 à 10.19.54

Avant de m’envoler pour Chicago, un rapide post sur le dernier opus de Florence Cestac  à se procurer d’urgence. Auteure de BD autobiographiques elle s’est illustrée par la saga de son double, Noémie face aux affres du temps qui passe. D’abord quarantenaire dans « le démon de midi » (adapté au théâtre par Michèle Bernier), puis cinquantenaire dans « le démon de l’après midi » elle approche désormais de la retraite dans « le démon du soir, la ménopause héroïque ».

Le pitch :

A la découverte de deux petites boules dans son sein, elle nous plonge dans ce que nous connaissons trop bien : mammographie, médecin au jargon incompréhensible, mari et copines désemparés, attente, angoisse, remises en question… Noémie a de la chance, les kystes sont bénins et cette intermède stressant la conduira à tout envoyer balader – conjoint, boulot, enfant – pour se retrouver dans le sud à tout oublier dans les bras d’un jeune éphèbe.

Extraits :


Capture d’écran 2013-05-28 à 09.41.10
Capture d’écran 2013-05-28 à 10.01.35

Capture d’écran 2013-05-28 à 10.20.25

Les trois ou quatre planches que j’ai pu lire, sont hilarantes et criantes de vérité… Un bon moyen de dédramatiser la mammo et d’inciter les femmes à consulter !

Sur ce je me replonge dans mes valises et vous embrasse toutes ! A très vite en direct de l’ASCO !

Catherine Cerisey

Illustration : © Florence Cestac

Le démon du soir ou la ménopause héroïque, par Florence Cestac , Editions Dargaud (13,99 euros)