Ce tweet m’a « tuer » !

Capture d’écran 2013-05-15 à 19.39.49

A moins que vous n’habitiez sur la planète mars, vous avez forcément entendu parler de la mastectomie préventive qu’a subi la belle Angelina Jolie. Choix courageux s’il en est mais plus courageux encore est celui de risquer de ternir son image de sex-symbol en l’avouant aux médias. Elle explique qu’elle a décidé d’en parler afin de sensibiliser le public au cancer du sein et à la nécessité de se faire dépister. Très belle initiative. Sa notoriété a effectivement déclenché un tollé général dans la presse, et on ne compte plus les papiers qui en parlent. Il faut admettre que les journalistes ont traité l’information people mais ont aussi parlé du cancer du sein. Angelina a donc atteint son but !

L’histoire

L’actrice est malheureusement porteuse  du gène BRCA1 qui lui faisait courir un risque important de déclarer un cancer du sein. (Sa mère est décédée à l’âge de 56 ans d’un cancer des ovaires) . Afin de se protéger, elle a donc décidé d’avoir recours à une solution plus que radicale : se faire enlever les deux seins.

Si aux USA, ces mastectomies bilatérales préventives sont courantes,  en France, on lui préfère une surveillance active. Quoi que les choses commencent à changer de notre côté de l’Atlantique aussi.

Cachez ce tweet que je ne saurais voir

Tout irait très bien si notre Christine Boutin nationale, qui n’en rate pas une, n’avait pas tweeté une ineptie à l’annonce de la nouvelle. Madame Boutin qui, s’apercevant de la bourde,  a essayé de supprimer son malheureux tweet, s’est heurtée à la vitesse de propagation d’internet et des réseaux sociaux. Trop tard, le mal était fait et l’info s’est répandue comme une trainée de poudre.

Voici l’objet du délit :

Capture d’écran 2013-05-15 à 19.41.27

A-t-elle fait comme certains qui ne lisent pas les liens auxquels renvoient les tweets ? A-t-elle voulu faire parler d’elle en faisant de l’humour plus que limite ? Quoi qu’il en soit cette histoire prouve, s’il en était besoin, que cette femme n’est pas digne d’intérêt.

Bien entendu elle s’est pris une volée de bois vert par quelques twittos et jusqu’aux médias traditionnels qui se sont emparés du scoop ! Bref on ne parle plus des seins d’Angelina mais du tweet de Christine ! On ne parle plus de cancer mais de politique ! C’est dommage !

Ce que j’aimerais qu’on en retienne 

On a parlé du cancer du sein et de la mastectomie, ce qui change un peu des polémiques habituelles sur le dépistage. La belle Angelina prouve à tous que malgré cette opération mutilante elle reste sublime. De quoi donner un peu d’espoir à toutes celles qui subissent la même chose. Le reste ne mérite pas l’encre qu’il a fait couler …

Catherine Cerisey

 

A lire : l’édito d’Europa Donna