Cancer du sein : 10 applis gratuites

Une application iPhone un peu décalée a fait le buzz ce dernier mois d’octobre sur internet.  Les concepteurs de « Your man reminder « sensé vous inciter à effectuer votre palpation mensuelle, ont en effet mis le paquet pour pousser  les femmes à télécharger leur appli sur leur téléphone ou tablette tactile. Heureuse propriétaire de ces superbes engins, j’en ai profité pour explorer itunes et voir ce qui se faisait dans le domaine.  J’en ai trouvé une dizaine, la plupart, malheureusement en anglais. 

Your Man reminder (anglais) **

Et commençons par cette appli développée par Marc Cattapan à l’initiative de l’association canadienne Rethink breat cancer.

Le principe :

Vous êtes invitée dans un premier temps à choisir parmi 6 superbes (?) jeunes hommes et 4 poses suggestives de chacun d’entre eux. C’est en effet, celui que vous avez sélectionné qui vous rappellera de faire votre examen des seins par une alerte de façon hebdomadaire, mensuelle ou aléatoire, avec en prime un mot gentil. Dans le menu, vous trouverez également leurs recommandations : TLC pour Touch (toucher) Look (regarder), Check (vérifier) et une liste des symptômes qui doivent vous alerter.

Pour créer le buzz, ils ont accompagné le lancement d’une vidéo dans le même esprit postée sur youtube . Je vous laisse la découvrir, elle est malheureusement en anglais, mais en suivant ce lien vous pourrez la voir en français.

Ma note : 2** pour le côté décalé, mais une appli peu complète et sans grand intérêt.

A lire l’article d’IsabelleDeLyon sur le sujet

IBreastCheck (anglais) **

Palpation toujours pour cette appli  anglaise imaginée par une association Breakthrough Breast Cancer qui collecte des fonds pour la recherche et l’accompagnement des malades.

Le principe :

Ici le plus est d’utiliser toutes les fonctionnalités de l’iPhone et notamment une vidéo dans laquelle vous pourrez voir des femmes faire leur auto examen. Un diaporama des symptômes qui doivent vous conduire à consulter vous est proposé. Et, à l’instar de YMR, vous pouvez créer une alerte dans l’agenda.

Un quiz personnel vous propose de répondre à quelques questions afin de déterminer vos facteurs de risques : âge,  activités physiques, prises de pilules ou de traitements hormonaux etc. Une fois le questionnaire rempli,  vous n’avez pas bien sur une réponse type  pourcentage mais chaque point est repris et expliqué.

Et enfin, en tant qu’association Breakthrough cancer vous invite à les rejoindre et à faire une donation.

Ma note : 2 *. plus complète que la première, à mon avis la vidéo et le quiz sont un plus, néanmoins le film est moyen ( il y est dit notamment que vous n’avez pas de gestes spécifiques pour faire votre examen – sic ) et le quiz  nous laisse sur notre faim.

Breast Check (anglais) **

Australienne cette fois, impossible de trouver les concepteurs de cette appli qui précise néanmoins qu’un médecin, le mystérieux Dr K’s, fait partie de leur équipe. Leur allusion aux industriels fait penser qu’un laboratoire en est à l’origine. Si vous avez plus d’infos, je suis preneuse :-).

Le principe :

Agenda (avec en plus une alerte pour votre rendez vous annuel), liste non exhaustive des symptômes et risques, cette appli vous propose de placer sur l’image de vos seins, une éventuelle grosseur découverte. Vous avez la possibilité de l’agrandir, la déplacer ou la faire disparaître et d’ajouter des notes.

Ma note : 2** la fonctionnalité tactile de l’iPhone est bien exploitée et peut vous permettre de suivre de près l’évolution de la texture de vos seins selon la période du cycle.

I luv Boobies (anglais) *

Une appli canadienne initiée par la fondation Keep a breast (KAB), basée surtout sur la promotion de cette association qui lutte contre le cancer en éduquant les jeunes à la prévention et à la détection précoce des cancers.

Le principe :

Outre donc la liste de leurs actions, l’appel aux dons et la présentation de leurs nombreux ambassadeurs, vous trouverez une démonstration didactique de l’auto examen, et, à l’inverse de I breast check, les gestes y sont détaillés mais malheureusement dans une interface obsolète.

Une alerte mensuelle est  également proposée.

Ma note : 1* une appli promotionnelle d’un intérêt très relatif qui n’utilise pas les fonctionnalités des tablettes et téléphones tactiles.

Breast Health (anglais) **

Une association américaine, The Breast Health healing qui privilégie la prévention, et sa fondatrice, le Dr Kathleen T. Ruddy, sont à l’origine de cette application qui a le mérite de proposer autre chose que la pratique de l’auto examen (avouez que ça faisait beaucoup !).

Le principe :

Dans un premier temps, vous avez la possibilité d’utiliser la navigation de votre iPhone pour trouver le centre radiologique le plus près de chez vous afin de prendre rendez-vous pour votre mammographie. Malheureusement il ne fonctionne pas en France, donc je n’ai pu en savoir plus.

Parallèlement, il vous engage à rejoindre leur site sur lequel vous pouvez poster une image destinée à alimenter de multiples patchwork virtuels.

Enfin vous pouvez télécharger des fonds d’écran ou envoyer directement par mail une image à un ami.

Ma note : 2** : une appli intéressante mais que je n’ai pu tester qu’en partie.

Breast Cancer awareness (anglais) *

Le principe :

Une appli encore en anglais qui recense 10 facteurs de risque et donne quelques conseils de prévention. Basés sur les résultats d’ études scientifiques, j’avoue ne rien avoir appris de neuf.

Nous savons toutes que : être une femme, avoir une histoire familiale cancéreuse, avoir pris des hormones après la ménopause, être en surpoids, être sédentaire…. sont des facteurs de risque. And so what, avons nous besoin d’une appli pour ça?

Ma note : 1* sans aucun intérêt une appli qui enfonce des portes ouvertes

Beyond the shock (français) ***

Enfin en français cette application canadienne a été imaginée par  la National Breast Cancer Foundation. Elle utilise à merveilles toutes les possibilités des tablettes. Disponible sur Iphone et Ipad, elle est entièrement dédiée aux femmes récemment diagnostiquées d’un cancer du sein.

Le principe :

De nombreuses vidéos, toutes validées par des médecins et des chercheurs, séparées en sept chapitres, vous donnent des informations extrêmement précieuses sur l’anatomie, le cancer, le diagnostic, les différents stades et les traitements.

Un forum (si si) est accessible sur l’appli directement dans lequel, après enregistrement,  vous pouvez poser toutes vos questions comme dans n’importe quelle communauté sur la toile.

Enfin 6 femmes racontent leur histoire dans des mini films.

Ma note : 3*** : je trouve cette application géniale. Définitivement 2.0, avoir dans la poche une mine d’infos et l’accès à un forum me parait très pertinent lorsqu’on rentre dans l’arène.

Breast Cancer diagnosis Guide 3***

Une application encore en anglais mais que je trouve très intéressante également et d’une grande utilité en cas de diagnostic de cancer.

Le principe :

Vous y êtes invitées à rentrer au fur et à mesure les renseignements sur votre maladie : taille de la tumeur, grade, type, marges lors de la chirurgie, ganglions touchés ou non, récepteurs hormonaux, Her2 …. Chaque partie est expliquée mais à mon avis nécessite l’aide de votre médecin pour les remplir au mieux. Cela peut également vous permettre d’avoir à portée de main votre dossier médical lorsque vous prenez un second avis.

Mais la dernière fonctionnalité me semble particulièrement pertinente. Une fois avoir reporté tous vos résultats, l’appli sélectionne des articles en liaison directe avec vos réponses que vous pouvez lire et archiver directement sur votre iphone.

Enfin, vous avez accès à un glossaire des mots du cancer qui peut être d’un grand secours lors de la lecture des résultats d’anapath ou de chirurgie.

Ma note : 3*** : malheureusement pour les bilingues, une application qui vous permettra d’être au courant des derniers nouveautés qui vous concernent directement et d’avoir un dossier médical très complet dans votre poche. De quoi parler d’égal à égal avec son cancéro…

Breast Cancer Glossary (anglais) *

Une application crée semble-t-il par un jeune entrepreneur John Vargese dont je n’ai pas pu apprendre grand chose. je n’ai eu que la version gratuite donc relativement succinte j’imagine.

Le principe :

Elle se présente comme un dictionnaire que j’espère plus fourni dans la version payante. Pas inspirée par l’appli je n’ai pas franchi le pas.

Ma note : 1* : cet entrepreneur a décidé de se faire quelques sous en se servant du cancer, je ne cautionne pas.

Autori cancer (français) **

L’union Nationale hospitalière privée de cancérologie  a imaginé cette application qui peut être utile lorsqu’on doit choisir un établissement de soins.

Le principe :

Vous entrez votre adresse, région et l’appli vous soumet une liste d’hôpitaux  (pas seulement privés) et cliniques proches de chez vous. Après sélection, apparaît la fiche avec adresse (et géolocalisation de l’iPhone), numéro de téléphone et site internet.

Puis sont répertoriées les listes des spécialités pour lesquelles l’établissement a reçu une autorisation de traitement du cancer délivrée par l’INCa. Cette autorisation a été accordée selon des critères compliqués détaillés dans la section infos.

Enfin des tableaux par année (de 2005 à 2009) comparent le seuil de l’INCa, le nombre de patients traités dans le centre sélectionné et le pourcentage que cela représente au niveau régional.

Ma note : 2* : une appli qui peut aider mais qui peut aussi donner un mal de crâne rapidement ! Le choix de son centre ne doit pas se limiter à un bon score d’après l’INCa mais savoir que l’on soigne plus de cancers du sein dans un hôpital vs un autre peut peut être rassurer.

Voilà mon tour d’horizon des applications iPhone disponibles actuellement. Il y en a certainement d’autres… n’hésitez pas à m’en faire part dans vos commentaires. 

Elles ont toutes le mérite d’être gratuites mais payer en matière de santé serait un comble ! Malheureusement la plupart d’entre elles sont en anglais, et aucune n’est française, avis au concepteurs!

Catherine Cerisey

A lire aussi :