Odysséa 2010 – rejoignez l’équipe des Bagouz’ à Manon, parce que le cancer touche aussi les enfants

Je participerai comme tous les ans à la course Odysséa, le 03 Octobre à Paris (Château de Vincennes), mais cette année je courrai sous les couleurs des Bagouz’ à Manon.

Anne Herbert, Nanou pour les intimes, est une « maman désenfantée d’une jolie Manon envolée le 08 juillet 2002 après 4 ans d’un long combat contre un cancer virulent : le neuroblastome ». Manon avait 8 ans. Depuis, cette femme d’exception a crée une association, les Bagouz’ à Manon qui récolte des fonds au profit des cancers pédiatriques. Pour lire son histoire rendez vous sur la maison du cancer ou sur le site des Bagouz’. Nanou a récolté grâce à son engagement, son enthousiasme et ses bagouz en perles près de 200 000 euros qui ont été versés au profit de la recherche !

Aujourd’hui, l’idée d’Anne est de courir pour le cancer du sein ET les enfants. Pour cela, les Bagouz’ à Manon s’associe à l’Etoile de Martin (association qui lutte aussi contre les cancers pédiatriques), et a crée une équipe qui marchera lors de la course Odysséa, le 03 Octobre à Paris.

Pour nous rejoindre :

– si vous n’avez pas encore procéder à votre inscription, connectez vous au site de l’Etoile de Martin en suivant ce lien.

– si vous êtes déjà inscrit à la course, rendez vous sur le site pour faire un don de 20, 40, 100 euros (ou plus :-)).

Dans les deux cas, merci de m’envoyer un mail (catherinecerisey@noos.fr) pour me prévenir de votre adhésion afin que nous puissions prévoir le nombre de tee-shirts adéquat.

Une grande partie de ce don supplémentaire (66%) sera déduit de vos impôts et bien entendu le paiement via internet est entièrement sécurisé.
La totalité (part Odysséa et part Bagouz’ à Manon) sera reversée à l’Institut Gustave Roussy.

J’espère que vous serez nombreux à nous rejoindre et que je pourrai rencontrer beaucoup d’entre vous lors de cette course-marche purement solidaire.

L’occasion de donner à une cause qui nous est chère mais aussi à la recherche pour les cancers pédiatriques, parce que le cancer touche aussi les enfants !



Share/Bookmark