« j’ai un cancer – et alors », changeons notre regard sur le cancer

Pour toutes celles et ceux qui ne l’ont pas encore vue, voilà une très jolie vidéo qui tourne depuis quelques jours sur Facebook. Encore un film sur le cancer, certes… oui mais celui-ci a été réalisé par une classe de 4ème d’un collège de Saint Dizier ! L’idée est originale et traitée avec une approche qui est particulière aux ados puisque la scène se passe dans leur univers  : un chat sur internet. Il est intéressant de voir de quelle façon ces jeunes ont abordé la discrimination à laquelle sont confrontés de façon redondante les malades. Le cancer fait peur, fait fuir, oblige les gens à faire face à leur propre mort. Du coup, bien souvent isolés, stigmatisés, nous sommes contraints d’affronter les regards pas toujours bienveillants des « bien-portants » comme si le cancer était contagieux. Après la maladie et les traitements invasifs, nous devons trop souvent supporter l’isolement, ce qui s’apparente  à une triple peine :-(.

Changer le regard sur le cancer est une chose primordiale  et commencer par sensibiliser très tôt est une façon d’ y parvenir. Mes enfants, malheureusement baignés tout petits dans la maladie, ne considèrent pas le cancer comme tabou. Ils en discutent comme de n’importe quel autre sujet ou de n’importe quelle autre maladie. Si tout le monde arrivait à cela, on n’entendrait plus qu’untel est mort « d’une longue maladie » comme je l’ai encore lu récemment et ce, même après le décès de Bernard Giraudeau qui a pourtant fait déjà beaucoup bouger les choses. Faut-il être touché de plein fouet pour comprendre ? Quand on sait que le cancer touche un homme sur deux et une femme sur trois, qu’il y a des attitudes à adopter pour essayer de l’éviter, il ne serait pas idiot d’organiser des conférences de sensibilisation sur le cancer dans les collèges ou lycée, à l’instar de ce qui se fait pour le sida !

Alors bravo aux élèves et à leur enseignant qui leur a permis de sortir des sentiers battus et de faire preuve d’imagination et de créativité  sur un sujet assez éloigné de leurs préoccupations habituelles.

Share/Bookmark