Adieu Monsieur Giraudeau

Ce n’est pas d’un cancer du sein qu’est décédé aujourd’hui Bernard Giraudeau, mais d’un cancer du rein. Une lettre nous sépare….. Aujourd’hui n’est pas coutume, je déroge à l’habitude  de ce blog pour parler d’un homme, un homme hors du commun. Il a affronté cette maladie pendant près de 10 ans, sans répit, subissant opérations et chimiothérapies sans faillir.

Je ne l’ai jamais rencontré, mais, grâce à ma collaboration avec la maison du cancer, j’avais l’impression de le connaître. Son implication dans le site, son amitié avec ses co-fondatrices Anne Laurence Fitère et Claire Aubé, m’avaient permis de me faire une idée du personnage. Un homme qui a beaucoup changé : d’impétueux acteur il était devenu un humble malade. Il s’est non seulement battu pour lui, pour survivre, mais aussi pour les autres, pour tous ces malades anonymes qui supportent une double voire une triple peine : la maladie, les traitements et la discrimination à laquelle nous sommes bien souvent confrontés. En choisissant de parler sans concession ni complexe de son cancer, en devenant porte parole du site la maison du cancer, en créant sa web émission « nous irons tous à l’hôpital », il a mis sa notoriété à notre service, portant haut et fort la parole des patients.

Récemment, je parlais de son courage et sa dignité dans un post à l’occasion d’une intervention télévisée dans laquelle il expliquait sa décision d’arrêter tout traitement invasif. Ce choix, si difficile soit-il pour les autres, lui appartenait.

Je voulais lui rendre hommage à mon tour. Merci à vous Monsieur Giraudeau, pour votre merveilleuse carrière, mais surtout pour avoir été, au delà de votre célébrité, un parrain extraordinaire pour tous les malades du cancer.

Photo : la maison du cancer

Share/Bookmark