Facebook encore au centre de la lutte contre le cancer du sein

Vous ne connaissez certainement pas Mérobert, petit village de 458 habitants aux confins de l’Essonne. Or ce département ne se distingue pas par ses bons résultats en matière de dépistage de cancer du sein : seules 70 000 femmes ont répondu présentes en 10 ans soit 31% de la population concernée (la moyenne nationale est de 51%)

Le vice président du Conseil général, le socialiste Jérôme Guedj a décidé d’organiser un flashmob (réunion éclair) pour sensibiliser la population au dépistage.

Mais pourquoi à Mérobert me direz vous? En fait, tout part d’une blague idiote et d’un vilain jeu de mot basés sur un terme en argot qui désigne les seins : les  « roberts ». Avec humour, Jérome Guedj relaye son idée via un groupe sur facebook qu’il nomme « viens voir Mérobert, pour soutenir le cancer du sein » groupe qui compte à ce jour, 270 membres. L’objectif avoué est de doubler en quelques instants la population de Mérobert !

Madame le maire, Marie-Josèphe Mazure, etonnée par la proposition du conseiller général propose néanmoins de ne lancer l’opération qu’au printemps, la ville ne comportant pas de salle des fêtes suffisamment grande pour accueillir 500 personnes!

Cette initiative, en plus de Facebook a été largement relayée sur Twitter et dans la blogosphère. Mais les internautes se déplaceront-ils ? Il semblerait dans tous les cas qu’internet soit devenu le média de prédilection des nobles causes !

Sources : le parisien.fr/ Handicap Life Association