combattre le cancer du sein avec les réseaux communautaires

Les industriels connaissent l’impact des nouvelles technologies et surtout celui des réseaux communautaires comme twitter, my space ou facebook. C’est ce dernier que Yoplait a choisi comme passerelle pour son combat contre le cancer du sein chez la femme jeune
Sur le mur de sa page, Yoplait explique vouloir :

– sensibiliser les femmes jeunes au risque du cancer du sein

– encourager toutes les filles à consulter au moindre changement d’aspect de sa poitrine

– encourager les femmes à stopper le cancer du sein, principal cause de décès chez les femmes jeunes

– aider la recherche à détecter le cancer du sein au stade le plus precoce possible

Sur l’onglet pledge (promesse) une video qui enjoint les femmes à faire la promesse de se surveiller

Si vous cliquez sur le bouton pledge de la même page, Yoplait reversera 10 cents à l’association Susan G.Women for the Cure. L’argent ainsi récolté, sera confié à une scientifique elle aussi survivante , le Docteur Kristi Egland, pour l’aider dans sa recherche d’un test sanguin qui pourrait permettre un diagnostic à un stade plus précoce.

Pour faire votre promesse la page facebook yoplait pledge c’est ici et c’est avant le 31 Octobre.

Si vous êtes plutôt un adepte de twitter, rendez vous sur tweet for boobies. Pour ceux qui ne connaissent pas twitter, un tweet est l’equivalent de votre statut sur facebook, quelques mots pour dire ce que vous êtes en train de faire ou de penser. Donc ce site vous propose d’ecrire quelques mots (tweet) pour les seins (boobies) qui seront diffusés sur twitter. Une fois votre petit mot envoyé, vous êtes orienté vers une page paypal où vous laissez un don de 1$ minimum.

Les réseaux communautaires ont la réputation de toucher un public jeune, voire, très jeune et je trouve interessant que la lutte contre le cancer du sein soit présente  auprès d’eux via internet.

Depuis bientôt un mois que je recherche les initiatives heureuses (et moins heureuses) en faveur de la lutte contre le cancer du sein pour octobre rose 2009, je suis finalement ravie de voir l’originalité dont on fait preuve de nombreuses associations, industriels, ou corporations. Bien sur mon coeur a tendance à aller vers certaines plus que d’autres, j’ai même refusé de parler de  projet qui frisait l’obscénité, mais le bilan est plutôt positif. Ce mois d’octobre a été riche, productif et le principal c’est qu’on ait parlé de cette maladie qui tue encore trop de femmes aujourd’hui.

Mais Novembre ne pointe pas encore le bout de son nez, et j’espère trouver encore des choses à vous proposer de faire, voir, visiter, visionner autour de cette lutte.

P.S : je suis aussi présente sur facebook où j’ai crée un groupe , si vous voulez recevoir dans votre boite aux lettres les nouveautés du site, rejoignez nous : apres mon cancer du sein